21 août 2017

Nancy, escapade gourmande en Lorraine

Nancy, musée des Beaux-Arts

Si on va à Nancy, c’est avant tout pour découvrir une très belle ville. Le long des rues de la capitale lorraine se succèdent des trésors du moyen-âge (le musée de Lorraine ou la porte de la Craffe, tous deux situés dans la vieille ville), des joyaux du XVIIIe siècle et des merveilles de l’Art Nouveau. Et c’est sans doute sur ces deux dernières époques que Nancy mérite le plus sa renommée.

Sept siècles d’architecture

Au cœur de la ville, les places Stanislas et des Carrières ont valu à Nancy son inscription aux listes du patrimoine universel de l’Unesco. Ensemble exceptionnel de l’architecture du XVIIIe siècle, le quartier Stanislas a été conçu comme un ensemble monumental, mais humain, cohérent, par Stanislas Leszczynski, duc de Lorraine, dernier roi de Pologne et beau-père de Louis XV. Rendue aux piétons il y a une dizaine d’année, la place et les bâtiments qui l’entourent (hôtel de ville, musée des beaux-arts, opéra…) valent à eux seuls le voyage.

Nancy, musée des Beaux-Arts

Plus près de la gare, on trouve les premiers bâtiments Art Nouveau qui ont fait la renommée internationale de l’école de Nancy. Les immeubles de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lorraine ou de l’Est Républicain (face à la gare)    méritent le coup d’œil. Les vraies merveilles de l’école d’architecture de la ville se trouvent elles de l’autre côté de la gare, notamment l’incroyable Villa Majorelle. Flâner dans le quartier ouest de la ville vous réservera bien des surprises.

Capitale gastronomique

Difficile enfin de parler de Nancy et de la Lorraine en général sans parler de gastronomie. Loin des clichés traditionnels, Nancy regorge de boutique vous proposant différentes gourmandises à emmener en souvenir de votre séjour : quiche et pâté lorrains pour les amateurs de salés, mais aussi spécialités sucrées pour tous les appétits. Saviez-vous par exemple que Nancy est la ville du baba au rhum ? Le roi Stanislas aurait lui-même inventé cette recette, renversant son verre de rhum sur un kouglof qu’il jugeait trop sec !

S’il n’y avait qu’une seule adresse à retenir pour un passage éclair en ville, ce serait sans conteste celle de Lefèvre-Lemoine, confiserie de renom située face à la gare et à la brasserie l’Excelsior. Dans un décor digne d’un comte de fées, demandez-donc un colis lorrain composé de macarons (spécialité de Nancy s’il en est), de mirabelles confites, de bergamotes et de duchesses. Succès assuré de retour au pays !

Dernier détail, Nancy est  aujourd’hui à 1h30 de Paris en TGV depuis la gare de l’Est. Un argument de plus pour se laisser tenter par l’escapade.

Quelques liens pour en savoir plus

A propos François Houste 418 Articles
Ange Gardien Numérique Ancien journaliste et chef de produit en hébergement digital. Aujourd'hui Directeur Conseil au sein d'une agence marketing. François travaille avec ses clients à mieux appréhender la révolution numérique et son impact sur le quotidien. Technophile, enthousiaste, nourri de web, de fun et de musique.
Faire réfléchir, plutôt que faire réagir...