21 août 2017

Google Hotel Finder est là, on fait quoi maintenant ?

Google Hotel Finder

Même si tout le monde le voyait venir depuis quelques semaines, la nouvelle est quand même tombée plus vite que prévu… La plateforme de recherche hôtelière de Google, lancée à grand bruit sur le marché américain au mois de juillet dernier, couvre désormais la totalité du globe.

Pour les rares personnes qui sont passées à côté de ce produit, une présentation rapide s’impose. Google Hotel Finder est un comparateur d’offres hôtelières qui reprend l’ensemble des fonctionnalités offertes classiquement par la recherche Google et les adapte à ce marché particulier de la recherche hôtelière. Outre les fonctionnalités classiques de tout moteur de recherche (prix, dates de séjour, recherche textuelle… sur lesquels reposent l’ensemble des comparateurs aujourd’hui), Google Hotel Finder possède à mon sens deux fonctionnalités sur lesquels il peut être intéressant de se pencher :

  • une intégration parfaite des fonctionnalités Google Maps, à savoir que l’interface de recherche géographique est d’une rare simplicité, il suffit en fait de tracer un polygone autour d’une ville ou d’un  quartier pour ne visualiser que les établissements y étant présents.
  • une intégration poussée des fonctionnalités Google Places, dans la mesure où le système de notation utilisé par Google Hotel Finder repose avant tout sur les données de la plateforme géographique du moteur. Ce qui devrait pousser les hôteliers à se pencher de près sur cette plateforme.

Google Hotel Finder

L’interface n’est toutefois pas exempte de défauts. D’aucuns la trouveront un peu lente, surtout dans sa partie recherche géographique. Et l’absence d’informations relatives aux transports ou de prise en compte des temps de déplacement dans la recherche géographique posera sans doute quelques soucis à ceux qui ne sont pas spécialement en recherche d’une résidence urbaine. Mais ce sont là des usages bien minoritaires finalement.

Mais maintenant, on fait quoi ?

Tout le monde savait qu’un jour Google investirait à la fois le marché du voyage aérien et de l’hébergement, c’est chose faite de manière impressionnante avec ces deux plateformes (Hotel Finder et Flight Search) sorties cet été. Maintenant qu’elles sont arrivées, la question est de savoir ce que l’on va faire de ces plateformes dans les plans de promotion touristique

La chose la plus raisonnable, en tout cas sur le marché hexagonal, serait d’attendre un peu. Attendre que les usages donnent raison ou tort à Google, tout en sachant que les choses peuvent aller très vite en ce sens et que Google a les moyens de mettre très en avant ces services qu’il juge stratégiques. Toutefois, Google n’est plus la machine à gagner qu’il était encore il y a 4 ans et ses revers sur différents marchés (réseaux sociaux notamment) permettent d’être plus pragmatique sur ses nouveaux produits.

Mais attendre surtout de voir l’impact de cette nouvelle plateforme sur les stratégies de référencement naturel et payant des chaînes hôtelières. On l’a dit, Google a les moyens de pousser très simplement son nouveau service s’il le souhaite, en intégrant par exemple un comparatif d’offres aux résultats naturels de recherche (ce qu’on appelle une Onebox comme il l’a fait aux USA sur les recherches de vols) ou en proposant un nouveau format Rich Content aux annonceurs premium AdWords, voire en promouvant lui-même son service via AdWords comme il le fait pour Google Analytics ou Chrome.

Une promotion de la sorte changera la donne pour tout le monde, dans la mesure où la sacro-sainte répartition SEO-SEA du Search Marketing volera en éclat dans l’industrie hôtelière pour inclure des budgets propres à ce métier et à Google Hotel Finder. Tout cela n’est que spéculation, mais tout porte à croire que les stratégies de Search Marketing vont se complexifier à mesure que Google se spécialise… Cela nécessitera plus que jamais de garder un œil sur ses rapporteurs d’affaire et sur la rentabilité de l’ensemble des leviers de promotion. Google Hotel Fonder deviendra à termes votre plus belle opportunité ou votre pire dépendance, comme l’a été en son temps Tripadvisor.

A propos François Houste 418 Articles
Ange Gardien Numérique Ancien journaliste et chef de produit en hébergement digital. Aujourd'hui Directeur Conseil au sein d'une agence marketing. François travaille avec ses clients à mieux appréhender la révolution numérique et son impact sur le quotidien. Technophile, enthousiaste, nourri de web, de fun et de musique.
Faire réfléchir, plutôt que faire réagir...