23 août 2017

ET7, retour sur 2 jours d’expertise au pied des Pyrénées !

Petit retour sur les 7e rencontres nationales du etourisme institutionnel qui se sont tenues hier et avant hier. Comme l’année dernière, l’évènement a donné lieu à des échanges de très haut niveau autour de la communication et du marketing, et à des rencontres très enrichissantes entre professionnels du tourisme. Même s’il est toujours étrange d’être prestataire dans un cadre d’institutionnel, on ressort encore une fois de ces rencontres avec des nombreuses idées sur les techniques et méthodologies qui seront mises en place par les professionnels du tourisme dans les années à venir. 

Si on devait résumer ces rencontres en 3 mots, comme le suggérer hier soir Mathieu Bruc du CRT Auvergne, voici a mon sens la sélection qu’il faudrait retenir :

  1. Maturité. Même s’il faut garder en tête que le parterre des participants à ces ET7 représente avant tout la crème des convaincus du etourisme, le niveau d’interaction avec les différentes institutions a grimpé en flèche en l’espace de quelques années. Prise en compte des usages mobiles, bonne conscience des enjeux des réseaux sociaux, questionnement autour des SIT et de leur gestion dans un univers Web complexe… les institutionnels du tourisme évoluent à grande vitesse et le temps où l’on pouvait leur proposer des solutions standardisées semble bien révolu. Le niveau d’exigence augmente, aux prestataires de relever également le niveau et d’affronter cette nouvelle clientèle très mature !
  2. Scénarisation. Comme le soulignait un atelier, l’exhaustivité est morte au sein des institutions et il est désormais important pour elles de passer à une promotion « choisie » de leur territoire. Se définir une cible parmi les différents profils de touristes, créer une offre ou une histoire qui correspond à cette cible… Répondre à des besoins ou des services précis et non plus se poser en catalogue des prestations disponibles… Voilà le défi de la scénarisation et de l’éditorialisation du territoire qui attend les OT dans les années à venir. Une révolution pour certains en termes d’approche marketing.
  3. Transmedia. Le mot a été lâché lors de l’atelier de clôture de ces ET7. A l’heure où médias et écrans se multiplient, le site Web ne peut aujourd’hui qu’une part d’un écosystème de communication infiniment plus complexe. L’expérience touristique vantée sur le digital doit s’étendre à d’autres médias, mais également dans le réel pour imprégner le futur touriste de sa marque et de ses promesses. Pour ancien qu’il soit, le concept de transmedia pose les bases d’une communication globale pour les acteurs du tourisme, avec laquelle il faudra compter dans les années à venir !

 Pour ceux qui ont assisté à l’atelier sur le référencement naturel et qui se sont montré très actifs au cours de celui-ci, revoici la présentation faite autour de la notion même de « stratégie SEO ». Le référencement naturel n’est plus un chantier technique ou éditorial, mais une véritable stratégie de conquête marketing qu’il faut mener de manière cohérente et ambitieuse !

 

Merci encore à tous pour les échanges autour de ces rencontres, et vivement les ET8 en région Aquitaine !

A propos François Houste 418 Articles
Ange Gardien Numérique Ancien journaliste et chef de produit en hébergement digital. Aujourd'hui Directeur Conseil au sein d'une agence marketing. François travaille avec ses clients à mieux appréhender la révolution numérique et son impact sur le quotidien. Technophile, enthousiaste, nourri de web, de fun et de musique.
Faire réfléchir, plutôt que faire réagir...