28 avril 2017

Sur mobile, ne négligez pas l’écosystème existant !

écosystème mobile

L’avenir du Web dans le domaine du voyage, comme dans les autres secteurs, passe par les terminaux mobiles. Toutes les études compilées dernièrement misent sur un développement sans précédent des accès au Net via tablettes et smartphones, pour un trafic majoritaire sur ces plateformes d’ici à 2014.

écosystème mobile

Le passage des données touristiques sur support mobile semble donc une étape indispensable pour le développement et l’attractivité des territoires. Qu’il s’agisse d’attirer de nouveaux visiteurs ou de fournir une information purement pratique aux résidents, il est difficile de faire l’impasse sur ces nouveaux supports. D’autant que leur usage a dépassé le cadre de la simple mobilité et qu’ils sont en passe de remplacer l’ordinateur dans de nombreuses situations.

Comment dans ce cas gérer son identité sur les plateformes mobiles ? Comment profiter des changements d’usages des internautes et des plateformes existantes pour conserver sa visibilité en ligne ?

Le difficile choix du support

En fait, la question qui se pose à tout territoire désireux d’arriver sur plateforme mobile, c’est le choix du support. Les interrogations sont multiples : iOS ou Android ? Site mobile, Webapp ou application ? Comment faire la part des choses pour prendre la parole sur mobile, à l’heure où les premières études sur l’utilisation des applications touristiques commencent à être publiées.

Si une présence éditoriale propre est bien entendu indispensable sur mobile, ne serait-ce que pour rendre aux voyageurs des services qu’ils ne peuvent trouver ailleurs, contextualisés sur votre territoire. Mais attention à ne pas copier sur mobile les travers que certains ont pris sur le Web il y a quelques années déjà. N’oubliez pas que le mobile est un écosystème. Si le mot est à la mode, il a pour une fois l’avantage certain de refléter une réalité : les acteurs qui ont réussi leur prise de parole sur mobile sont nombreux et vous devriez sans doute utiliser ces success-story pour faire apparaître votre territoire sur tous les écrans de l’hexagone !

Profitez des forces des autres !

Je m’explique. Les dernières études, et notamment celles publiées au printemps par la région Rhône-Alpes, le montrent : le mobile est un média de services dans ses utilisations actuelles, et sert en général à répondre à une demande précise et résolument pratique (météo, itinéraire, plan de domaine skiable…). Les usages rencontrés découlent de cette utilisation pratique et de nombreuses applications populaires jouent sur cette demande. La liste est longue, mais on y retrouve des plateformes comme Qype pour l’information sur la restauration, Pages Jaunes ou Google Places pour la localisation des professionnels, etc.

Votre stratégie mobile ne doit pas se contenter de la publication d’un site, elle doit également s’appuyer sur ces « blockbusters » du smartphone pour exister. Avant de penser à présenter l’ensemble des restaurants de votre territoire sur une application dédiée, vous êtes-vous assuré que ces enseignes étaient présentes là où les mobinautes cherchent effectivement des restaurants ? Et bien entendu, avec une visibilité optimale (notation, photo…) et des informations correctement renseignées ?

Ces applications tierces, surtout si elles sont populaires, font d’ores et déjà partie de votre stratégie mobile. Un visiteur convaincu par l’attractivité de l’un de vos hôtels, qu’il l’ait été via votre site propre ou via Tripadvisor, reste un client acquis pour votre territoire. En fait, pour employer quelques gros mots, votre stratégie mobile doit en fait devenir une stratégie mobile multi-canale et profiter de l’ensemble des parts de voix qui vous sont ouvertes sur smartphone et tablette. Cela permet d’amplifier votre message et  surtout de maîtriser vos budgets dans la mesure où de nombreuses « inscriptions » à des applications existantes ne demanderont que du temps, et non pas un budget de développement conséquent !

A propos François Houste 418 Articles
Ange Gardien Numérique Ancien journaliste et chef de produit en hébergement digital. Aujourd'hui Directeur Conseil au sein d'une agence marketing. François travaille avec ses clients à mieux appréhender la révolution numérique et son impact sur le quotidien. Technophile, enthousiaste, nourri de web, de fun et de musique.
Faire réfléchir, plutôt que faire réagir...