23 août 2017

Google+, tour d’horizon des premiers territoires présents

Même si de l’aveu général, il est assez difficile de savoir à quoi vont servir les pages entreprises de Google+ disponibles depuis hier soir, quelques territoires se sont tout de même lancés très rapidement dans l’aventure pour y présenter leurs offres ou leur destinations. Les premiers pas sont pour l’instant timides. Petit tour d’horizon :

L’Alsace
Seule région française disponible sous forme de page Google+ à l’heure actuelle, l’Alsace est suivie par 18 abonnés, un record ! Pourtant son contenu est loin d’être le plus riche du réseau, avec quelques 6 photos et une vidéo.

L’Aube en Champagne
L’un des territoire les plus actifs à l’heure qu’il est puisque sa section photo possède déjà plus d’une quarantaine de clichés et que sa page de biographie affiche de nombreux liens et un long descriptif de la destination. Seuls 2 abonnés suivent la page mais l’Aube est l’un des seuls territoires à l’heure qu’il est à avoir créé des cercles pour suivre d’autres destinations !

La Champagne
Région décidément très dynamique, le Comité Départemental de la Marne a également créé sa page dans la matinée avec quelques vidéos, moins d’une dizaine de photos et un avis de jeux concours. La page est suivie à l’heure actuelle par 3 abonnés.

Les offices municipaux sont plus nombreux à avoir créé leurs pages, parmi lesquels Annecy ou Montpellier. Les contenus sont toutefois tout aussi timides et les présentations se limitent bien souvent à quelques clichés et à un contenu institutionnel assez entendu. A noter l’Office de Porto-Vecchio qui a commencé lui à calquer sa communication sur celle de Facebook avec publications des prochains évènements sur le territoire.

Les débuts sont tout aussi timides pour les territoires étrangers :

Le Pérou
Seul office national identifié jusqu’ici, la page du Pérou présente le pays en espagnol via un descriptif et 15 photos. Elle est suivie par 4 abonnés.

Les Chaudières-Appalaches
La région canadienne des Chaudières-Appalaches a également inauguré sa page Google+ dans la journée avec un lien vers son site et quelques logos de la destination. Elle a été rejointe par 4 abonnés !

Et maintenant qu’on a fait ce tour d’horizon, que conclure après un seul jour d’activité des pages Google+ ? La seule conclusion possible et qu’on ne peut pas savoir si tôt quelle sera l’utilité de ces pages dans la communication des territoires. Elle dépendra uniquement des taux d’adoption par les usagers – aujourd’hui extrêmement bas, pas de rush en termes d’abonnement comme vous pouvez le voiret des outils de communication innovant mis en place par Google+ pour les entreprises. Les « Bulles » pourraient jouer un rôle dans la communication des destinations auprès des populations urbaines et technophiles par exemples… A suivre d’urgence donc !

En attendant d’aller plus loin,  vous pouvez toujours retrouver LSFe-tourisme sur Google+, on vous y accueillera avec plaisir !

A propos François Houste 418 Articles
Ange Gardien Numérique Ancien journaliste et chef de produit en hébergement digital. Aujourd'hui Directeur Conseil au sein d'une agence marketing. François travaille avec ses clients à mieux appréhender la révolution numérique et son impact sur le quotidien. Technophile, enthousiaste, nourri de web, de fun et de musique.
Faire réfléchir, plutôt que faire réagir...