23 août 2017

Center Parcs : une campagne de Sioux…

Difficile de bosser dans le Travel cet automne et d’échapper à la campagne Eté Indien de Center Parcs. Récup de vieux films et doublage, façon Grand Détournement, la recette est simple mais pour le coup très efficace pour la mise en avant d’une opération promotionnelle assez classique. Lumière et projecteur :

 

Deux choses toutefois qu’on aimerait retenir de la campagne de mon côté :

  • « L’été Indien » est pensé non pas comme un énième habillage d’offre, mais comme une véritable « globale », allant jusqu’à la scénarisation d’événements dans les Resorts Center Parcs. L’été indien se vit plus qu’il ne se communique, il est admirable que de vieilles dames comme PVCP osent encore des concepts globaux et s’y lancent avec coeur et entrain. Pour ouvrir une séquence « flagornerie », suivez Françoise Gri et Rodolphe Roux sur Twitter, vous verrez que les instances dirigeantes de la vieille dame vivent très justement cette aventure indienne.
  • Deuxième point, plus anecdotique, j’aime bien également comment la campagne est recyclable. Le doublage vidéo, le détournement, c’est facile. Et la campagne originelle peut facilement se transformer en opération de RP Corporate (regardez comment on communique malin chez PVCP). L’agence Marcel ne s’y trompe d’ailleurs pas et se réapproprie la campagne. Projecteur, 2e séance :

 

Ce n’est pas grandiose, mais c’est malin. Et dans l’économie digitale de la visibilité, le malin peut parfaitement faire l’affaire. Une ruse de Sioux en quelques sorte.

A propos François Houste 418 Articles
Ange Gardien Numérique Ancien journaliste et chef de produit en hébergement digital. Aujourd'hui Directeur Conseil au sein d'une agence marketing. François travaille avec ses clients à mieux appréhender la révolution numérique et son impact sur le quotidien. Technophile, enthousiaste, nourri de web, de fun et de musique.
Faire réfléchir, plutôt que faire réagir...