27 avril 2017

#ParisJeTaime, la belle histoire de l’Office de Tourisme de Paris sur Twitter

Je ne l’avais pas forcément remarqué auparavant, mais l’Office de Tourisme et des Congrès de Paris semble s’être doté d’une nouvelle ligne éditoriale sur son compte Twitter @ParisOTC. Et celle-ci est bien rafraîchissante face à l’activité d’autres institutionnels…

ParisJeTaime, version invité
Rapidement, parce que c’est vendredi, on en retient trois choses :

  1. Le ton. Tout sauf institutionnel, le compte n’est pas là QUE pour donner de l’information formelle aux internautes, mais pour partager de bons plans, des bonnes idées, des astuces, dénicher des coins cachés... Un peu comme une bonne copine qui te donnerait l’adresse de la dernière boutique de cookies à la mode. On d’une librairie si c’était directement à moi qu’elle s’adressait… L’idée de la charte éditoriale, c’est la découverte, l’envie… sur un modèle que maîtrisent parfaitement certaines chaînes hôtelières haut-de-gamme. Ne pas proposer que des informations pratiques sur le voyage, mais surtout donner envie de vivre Paris. Le tout soutenu par une marque, un tag qui est tout sauf institutionnel : #ParisJeTaime.
  2. Les Ambassadeurs. On sait bien que ce sont les parisiens qui parlent le mieux de Paris, aussi le compte de l’Office de Tourisme est géré une fois par semaine par un twittos invité. Charge à lui de déambuler dans la ville et de saisir sur le vif les petites surprises de la capitale pour les relayer aux futurs visiteurs. L’animation par invité est une chose délicate, mais la ligne éditoriale de présentation de Paris est suffisamment claire et consensuelle pour que l’opération soit en général bien reçue.
  3. Les cibles. Au vu des messages relayés, il est évident que la cible du compte Twitter de l’OTC Paris est extrêmement large. A la fois les touristes – oui, il y a des photos de la Tour Eiffle et de Notre-Dame – et les parisiens eux-mêmes pour les inciter à partager encore plus leur ville…

Bref, c’est humain et immersif. Au côté des éternels calendriers des brocantes, voilà un compte qui a bien compris que Twitter, à l’instar d’Instagram ou Pinterest, pouvait – et devait aussi être un outil d’inspiration, de communication au sens large. Twiiter tel qu’utilisé ici sert à construire l’identité de Paris auprès de sa cible connecté, et pas seulement à faire consommer du tourisme. Pour ça aussi, #ParisJeTaime.

A propos François Houste 418 Articles
Ange Gardien Numérique Ancien journaliste et chef de produit en hébergement digital. Aujourd'hui Directeur Conseil au sein d'une agence marketing. François travaille avec ses clients à mieux appréhender la révolution numérique et son impact sur le quotidien. Technophile, enthousiaste, nourri de web, de fun et de musique.

1 Comment

  1. Un compte qui pourrait faire des petits : on imagine un #nantesjetaime ou un #bordeauxjetaime; belle idée, en tous les cas, à rapprocher du compte @sweden, du ministère du tourisme suédois avec un nouveau twittos chaque semaine.

Les commentaires sont fermés.

Faire réfléchir, plutôt que faire réagir...