22 août 2017

C’est quoi un incubateur dans le secteur du tourisme ?

Pour ce matin, on va rapidement parler d’incubation, parce que le modèle devient de plus en plus important au sein du secteur touristique. Entre les acteurs publics comme la Mairie de Paris, et les acteurs privés comme la SNCF ou Voyage Privé, les solutions d’incubation se sont multipliées depuis ces deux dernières années pour qui souhaite développer des projets innovants dans le secteur du voyage, des loisirs ou de l’hôtellerie.

Parce qu’il est bon de le rappeler, les incubateurs ne sont pas là QUE pour lancer des comparateurs de prix et des entreprises purement digitales. En fait, la mission de ces incubateurs est d’assister au démarrage TOUTE entreprise sur le secteur du voyage, que son activité touche concrètement aux nouvelles technologies ou non. D’où des projets qui se concentrent aussi sur le concret du séjour touristique : auberges de jeunesse new-style, location de bateaux…
L’incubateur fournit en fait toute une panoplie de « services » destinés à faciliter le lancement des entreprise :  des facilités administratives (services généraux, assistances diverses, locaux à loyers réduits…), formation, mais également mise en relation avec des entreprises importantes du secteur touristique pour effectuer des tests de technologie ou d’usage…

On distingue en réalité deux phases d’incubation :

  • L’incubation d’amorçage est destinée aux entreprises innovantes en phase de validation de leur modèle économique et de leur positionnement marché.
  • L’incubation décollage s’adresse aux entreprises innovantes qui, après une première phase de validation de l’intérêt du marché, souhaitent industrialiser l’ensemble des composantes de l’entreprise pour l’amener à maturité.

Et pour parler d’un incubateur que je côtoie d’assez près, quelques nouvelles du Welcome City Lab de la mairie de Paris.

Welcome City Lab, l'incubateur Tourisme de la Mairie de Paris
L’incubateur Tourisme a emménagé au cours du mois de mai dans ses tous nouveaux locaux de la Rue de Rennes (près du cinéma l’Arlequin) et accueille depuis avril 7 nouvelles pouces. Parmi les projets les plus marquants de la structure, outre le fait d’avoir sorti un Liligo de ses tuyaux, on citera la belle plateforme TemptingPlaces, les services aux hôteliers Lounge Up ou encore les locations de bateau sans permis Marin d’eau Douce, ouverte sur le bassin de la Villette depuis le début du mois de mai.

Enfin, le déménagement du Welcome City Lab dans ses nouveaux locaux s’accompagne du lancement concret de son programme de formation et d’intervention à l’attention des incubés. Démarré en mi avec une intervention de l’Office du Tourisme et des Congrès de Paris sur les profils des touristes parisiens, il se prolongera en juin avec une série de 3 ateliers sur le marketing digital, le référencement naturel et la mesure de la performance sur Internet. Ateliers que j’aurai l’honneur d’animer à partir du 5 juin. Si la thématique vous intéresse, les places sont limités !

A propos François Houste 418 Articles
Ange Gardien Numérique Ancien journaliste et chef de produit en hébergement digital. Aujourd'hui Directeur Conseil au sein d'une agence marketing. François travaille avec ses clients à mieux appréhender la révolution numérique et son impact sur le quotidien. Technophile, enthousiaste, nourri de web, de fun et de musique.
Faire réfléchir, plutôt que faire réagir...