23 août 2017

Taxi G7, le Brand Content et la mutation des temps de trajet

Petite publication autour des politiques de Brand Content et des mutations dans l’utilisation des temps de trajet. En déplacement pour aller rencontrer un client dans la petite couronne, j’ai récemment emprunté un taxi du réseau G7 et suis tombé sur ce petit dépliant touristique.

G7 - votre guide pour Paris

Très simple, ce prospectus présente 7 évènements qu’il faut voir à Paris pendant le trimestre. On trouve dans celui-là l’exposition Star Wars Identities ou encore la programmation de l’Opéra de Paris. La sélection est fournie par l’Office de Tourisme et des Congrès de Paris, et les contenus mêlent à la fois données pratiques (dates, horaires…) et textes inspirants. Je ne reviendrai pas sur le choix de « 7 » évènements, qui est bien évidemment un écho à la marque des Taxis G7.

G7, un événement parmi d'autres
Quels bénéfices à la diffusion des ces contenus ? Ils sont multiples :

  • pour les Taxis G7, c’est un service. Le défi actuel des entreprises de transport est de transformer le temps de trajet en temps utile. Ca passe par la mise à disposition d’outils et de contenu. Ce défi est connu du secteur aérien depuis longtemps – qu’est-ce que je vais faire pendant 8h de vol ? – et les transports de proximité l’affrontent aussi aujourd’hui. Dans une société où le temps « perdu » n’a plus le droit de cité, fournir un contenu informatif, rapide à consulter, prend tout son sens… La stratégie de tout Brand Content en fait : occuper le temps et l’espace pour installer la légitimité et la plus-value de sa marque sur une thématique. Ici le tourisme.
  • pour l’OTC Paris, le bénéfice est l’ouverture à une nouvelle clientèle. Les taxis sont un nouveau support d’information pour une cible qui semblait intouchable jusque là : le voyageur en déplacement et déjà sur place. De cette façon, l’OTC Paris gagne des chances d’augmenter la consommation de loisirs. La première étape pour qu’un voyageur d’affaire passe une soirée à l’Opéra, c’est de l’informer du programme… La clientèle des Taxis parisiens a normalement un pouvoir d’achat élevé. Banco.
  • et pour le consommateur final ? Comme évoqué plus haut, c’est une chasse au temps perdu et une source d’inspiration. Un service à valeur ajoutée comme peut l’être le contenu d’un magazine TGV… Un agréable moment, et peut-être même un gage de fidélité !

Ce qui est finalement assez malin, au delà de la stratégie globale de contenu, c’est aussi le format retenu. Une double page, 7 évènements. C’est court et facile à « picorer« . Les trajets en taxi dépassent rarement les 15 minutes, un format trop long aurait forcément été inadapté. Une bonne campagne de marketing, c’est réussir à intégrer support, message et format. Ici, c’est plutôt réussi.

G7 - un format rapide à lire !

En plus de ce type de contenu, les Taxis G7 se sont également associés aux Aéroports de Paris pour fournir aux passagers le magazine des aéroports. En fait, dans l’évolution actuelle des habitudes de transport, les compagnies de taxis peuvent jouer sur deux leviers pour se différencier : les services et la personnalisation. D’un point de vue « Service », ces petits livrets sont plutôt bien trouvés !

A propos François Houste 418 Articles
Ange Gardien Numérique Ancien journaliste et chef de produit en hébergement digital. Aujourd'hui Directeur Conseil au sein d'une agence marketing. François travaille avec ses clients à mieux appréhender la révolution numérique et son impact sur le quotidien. Technophile, enthousiaste, nourri de web, de fun et de musique.
Faire réfléchir, plutôt que faire réagir...