22 juillet 2017

« Surfer’s journal », une institution sur papier glacé

Ce n’est pas à proprement parler un magazine de voyage, mais ça y ressemble tellement que c’est peut-être mieux. Surfer’s Journal est une institution aux USA et fête son #102 numéro dans les kiosques français. On y croise de magnifique photos bien entendu, des rouleaux du bout du monde, mais aussi des pages d’histoire (les compétition en Australie en 1915) ou de l’art de vivre (un peu de maison mosaïque, ou l’engagement humanitaire des surfers). Avec une thématique commune bien entendu : le surf.

Surfer's Journal - le sommaire

Si je garde ma casquette de lecteur, ce magazine, son papier, ses photos et sa mise en page le positionnent comme l’un des titres les plus haut-de-gamme que j’ai pu acheter en kiosque. Son prix en est une conséquence logique, du fait de sa finition, mais aussi de son lectorat de niche. On se rapproche des magazines d’architecture ou d’art-de-vivre très CSP+.

Surfer's Journal, les photos

Si je m’enfonce dans mon costume de marketeux, ce magazine est l’archétype même du magazine de passionné haut-de-gamme. Pas question de pratiques, de bons plans ou d’astuces au quotidien. Un support « culturel » au sens noble du terme. Avec comme objectif le partage de la connaissance et de l’esprit du surf, la rencontre – même sur papier – avec d’autres cultures de la glisse… Bref, un support de choix pour qui cherche à communiquer des valeurs, de l’image… et pas seulement vendre des combinaisons. Un support de notoriété des mieux pensé, et des plus agréable à lire !

A propos François Houste 418 Articles
Ange Gardien Numérique Ancien journaliste et chef de produit en hébergement digital. Aujourd'hui Directeur Conseil au sein d'une agence marketing. François travaille avec ses clients à mieux appréhender la révolution numérique et son impact sur le quotidien. Technophile, enthousiaste, nourri de web, de fun et de musique.
Faire réfléchir, plutôt que faire réagir...