24 août 2017

Voyages-SNCF utilise – gentiment – les codes du charme pour séduire les jeunes

La campagne s’appelle 28 Ans Max et a été lancée hier par les équipes de Voyages-SNCF.com. A priori l’opération est née dans les esprits dérangés des créatifs de BBDO Proximity et sert à promouvoir les offres jeunes de Voyages SNCF au cours de l’été. Voilà pour le contexte.

28ansmax - Accueil

Pour la réalisation, BBDO et VSC ont joué un jeu très simple : reprendre les codes de communication des sites de « charme » – je cite expressément le communiqué de presse – et scénariser l’opération sur le langage de ce milieu. En sort donc une landing page inspirée des zonings du porno vidéo, avec une catégorie « Les plus populaires », des nombres de visionages et quelques titres très explicites : « « C’est le meilleur coup de l’année« , « Mais jusqu’où ira-t-elle pour seulement 10€ ? » ou encore « Elles expérimentent ensemble de nouvelles sensations…« . Gentiment osé.

L’opération, au delà de la promotion commerciale, s’accompagne d’un jeu concours permettant de gagner des billets pour Beyoncé et Jay-Z au stade de France. La cible est jeune, le lot aussi. C’est propre.

28ansmax - Concours

Mais voilà, c’est propre. Trop ? Peut-être un peu. Loin de l’ambush-marketing que j’avais outrageusement loué chez Old Spice en début d’année, Voyages-SNCF fait une campagne digne des diffusions de M6 le dimanche soir – même si le parallèle n’a aucun sens pour les plus jeunes, j’assume. C’est propre, je l’ai dit, et surtout sans aucune ambiguïté : les visuels et logos de Voyages-SNCF.com sont bien présents dès les premiers moments de la communication. Pas de surprise, ni d’embuscade. On aurait pourtant aimé plus coquin !

Allez, un très bon point tout de même pour les responsables communication du voyagiste, qui se sont fendus hier d’un email intitulé « Envie d’un bon coup ? » à l’ensemble de leurs contacts. Le taux d’ouverture a du crever bien des plafonds ;-)

A propos François Houste 418 Articles
Ange Gardien Numérique Ancien journaliste et chef de produit en hébergement digital. Aujourd'hui Directeur Conseil au sein d'une agence marketing. François travaille avec ses clients à mieux appréhender la révolution numérique et son impact sur le quotidien. Technophile, enthousiaste, nourri de web, de fun et de musique.

1 Comment

  1. Il y avait aussi précédemment le point G de la Gironde tout aussi digne de M6 un dimanche soir :-) A la fois c’est difficile pour les marques d’aller beaucoup plus loin dans une société aussi peu permissive où le moindre dérapage est sanctionné (ce qui en passant décrédibilise les vrais dérapages mais c’est une autre histoire). Bref, le Jura était allé plus loin récemment avec sa campagne radio téléphone rose « J’ai envie de Jura » de mémoire, il s’est fait rapidement mettre à l’amende…

Les commentaires sont fermés.

Faire réfléchir, plutôt que faire réagir...