27 avril 2017

Objets connectés : ces innovations qui vont changer le monde du Travel…

Les nouvelles et les innovations se bousculent, il est peut-être temps de faire une petite synthèse de quelques-uns des derniers projets d’objets connectés apparus, et d’imaginer le futur du voyage avec ceux-ci…

tile en mode Louis Vuitton
Autant démarrer avec des objets simples : connaissez-vous Tile ? Tile est un marqueur connecté, à peine plus grand qu’un porte-clé et qui peut-être géolocalisé grâce à une application iPhone dédiée. Une première utilisation serait de ne plus perdre ses clés, ou de toujours savoir où dans le monde sont vos bagages, même si elles se sont trompées d’avion – et qu’on imagine en Louis Vuitton. Ces fonctionnalités sont déjà sympathiques, mais pensez donc que Tile a été pensé comme un marqueur partageable, c’est à dire dont les informations peuvent être envoyées à différents utilisateurs. On imagine donc à partir de cela la gestion d’un parc locatif de vélos ou de Segways, ou des jeux de chasse au trésor, futur du géocaching ? Simple et finalement peu couteux !

Genie, la serrure intelligente
Plus fort, les serrures connectées ! Cela m’a étonné mais le concept est loin d’être aussi idiot qu’il y paraît… Genie fait figure de leader sur ce futur secteur des objets connectés. Il s’agit d’un serrure intelligente, capable de s’ouvrir grâce à une clé applicative hébergée sur votre smartphone. Et donc à distance. Il est possible d’ouvrir la porte de sa maison à un ami même si l’on est au bureau, ou de la refermer à distance si l’on est distrait… Les commandes pourraient aller plus loin que ce simple usage…
On peut imaginer quelques débouchés pour l’hôtellerie pour ce type d’usage : faciliter l’accès pour les équipes de ménage, suivi des entrées et venues de clients, gestion facilitée des espaces de séminaire ou ouverture d’espaces exclusifs pour certains clients uniquement… La technologie n’est pas encore entièrement au point, mais elle fait déjà fonctionner l’imagination… Le groupe Hilton a d’ailleurs annoncé le déploiement de serrures connectées dans l’ensemble de ses établissements à l’horizon 2015 !

Qu’en est-il des transports ? Ici, les avancées les plus flagrantes vont du côté des transports individuels. La voiture tout d’abord, et si les projets de voiture connectée existent depuis longtemps, les derniers projets montrés par Jaguar ou Land Rover vont bien plus loin que le petit écran connecté des dernières Peugeot.

Jaguar et sa réalité augmentée aux allures de jouet
Le constructeur de luxe Jaguar travaille ainsi sur un projet de pare-brise augmenté dont la démonstration la plus saisissante est le « ghost« , la possibilité d’afficher une voiture fantôme comme dans les jeux vidéos. En dehors de cet aspect sportif, le pare-brise augmenté ouvre peut-être des pistes de développement du côté des circuits et des guides touristiques. Il deviendrait possible d’acheter un « circuit » préprogrammé pour visiter une région : le ghost du guide s’affichera devant vous, vous n’aurez qu’à suivre cette voiture virtuelle pour allez au point de vue suivant… L’équivalent des traces GPS des randonneurs, mais pour l’automobile et de manière bien plus aboutie.

Côté assistance à la conduite, les plus grosses avancées sont en cours de concrétisation, à l’exemple de Land Rover qui proposera une simili-transparence du capot – via Réalité Augmentée – sur ses plus gros modèles pour affronter les plus grosses côtes avec une visibilité optimale. On peut imaginer de multiples alertes en complément de ces systèmes !

land-rover-realite-augmentee
Mais l’augmentation des capacités des véhicules ne si limitera pas aux voitures. Samsung travaille au vélo connecté, et Google a bien annoncé Android L en juin dernier, un système d’exploitation virtuellement portable sur n’importe quel objet, véhicule y compris. Google explore les moyens de transport connectés, et les voitures sans chauffeur dont la fameuse Google Car, depuis longtemps. Les choses vont très vite bouger !

Google Car, en action
Difficile de ne pas finir avec les Google Glass, à mi-chemin entre objet connecté et terminal à part entière. On n’est plus vraiment dans l’innovation avec cet appareil, puisque les premières applications sont en cours de release. Les plateformes de réservation d’hôtel à la dernière minute arrivent, et Voyages-SNCF a présenté la semaine dernière sa vision de la relation client Glass-enhanced. Sans être révolutionnaire, on reste sur une mise en avant maligne et fine de la technologie :

Reste qu’un point crucial de toutes ces évolutions sera la sécurité. La sécurité des voyageurs en tant que tel bien entendu – le point saute à la figure quand on parle transport et réalité augmentée – mais également la sécurité des systèmes. Tout système connecté est piratable, qu’il s’agisse d’un téléphone mobile, d’une serrure ou d’une voiture… Ce sera un sujet que les constructeurs devront aborder avec sérieux.

Et ça s’annonce passionnant !

A propos François Houste 418 Articles
Ange Gardien Numérique Ancien journaliste et chef de produit en hébergement digital. Aujourd'hui Directeur Conseil au sein d'une agence marketing. François travaille avec ses clients à mieux appréhender la révolution numérique et son impact sur le quotidien. Technophile, enthousiaste, nourri de web, de fun et de musique.
Faire réfléchir, plutôt que faire réagir...