28 avril 2017

4 grands bonheurs du voyageur connecté !

Il y a de cela trois ans, on parlait ici même des trois détails qui pouvaient facilement gâcher des vacances numériques. Des petits travers qui devenaient vite pénibles quand ils étaient vécus en cours de séjour… Loin de pessimisme d’alors, on revient cette année avec de l’optimisme et des bonnes idées qui vont faciliter la vie de vos voyageurs ! C’est parti.

1. Echanger et communiquer, avant même le séjour

Et quand je dis échanger, je parle réellement de dialogue et de service. Bien entendu, je reçois comme tout le monde les mails automatiques de préparation du voyage, comme celui-ci signé AccorHotels.com :

Accor, le guide complet de votre séjour !
C’est un simple exemple, les mêmes emails émanent de pratiquement tous les spécialistes du voyage : hoteliers, conpagnies aériennes… C’est sympa, ça peut être pratique, mais c’est pour le coup extrêmement impersonnel… Le coup de fil et le petit message reçu d’un autre établissement avant mon séjour m’a bien plus agréablement surpris :

Cameron House, un accueil personnalisé !
Bien entendu, la gamme d’établissement n’a rien à voir avec le Novotel d’Edimbourg. Cameron House, hôtel du groupe anglais De Vere, est un resort haut-de-gamme situé sur les bords du Loch Lommond. La qualité de service proposée, et sa personnalisation, y sont donc très poussé !
Mais admettez qu’un coup de fil me demandant si j’ai pensé à inscrire mes enfants à des activités ou à réserver un restaurant, et une proposition d’aide par mail, reçus 24h avant même mon départ de France, est un accueil des plus sympathique. Cela sécurise bien des aspects du séjour (que faire des enfants ? où mangera-t-on vendredi ?) et la communication par mail dédramatise certaines démarches quand on voyage en pays étranger. L’accueil et le service y gagnent forcément.

2. Proposer des applications pratiques pour le voyage

Depuis 2011, je suis devenu bien plus accros aux applications mobiles et au smartphone. L’organisation du voyage s’en trouve fortement simplifiée, notamment dans le secteur aérien. Les applications comme celles d’Air France ou Aéroports de Paris permettent d’avoir en permanence sous la main les heures d’embarquement ou d’enregistrement. Pour un stressé des transports comme moi, c’est un soulagement !

Air France, l'application Android

Il manque bien entendu quelques informations comme les portes d’embarquement – elles sont en général précisées au dernier moment, avec parfois une alerte par SMS – ou des plans d’accès/itinéraires pour les applications hôtelières. Mais la base est là, et très bonne !

3. Donner des accès wifi partout.

Vous connaissez Edimbourg ? La métropole écossaise s’est dotée au printemps dernier d’un tramway dernière génération reliant l’aéroport au centre ville. Et dans ce tramway, et dans l’ensemble des bus de la ville, un système de Wifi gratuit est en place. De même qu’à l’aéroport d’Edimbourg et dans les principaux hôtels de la ville :

Screenshot_2014-08-19-09-32-34 Screenshot_2014-08-19-10-43-12
On peut finalement vivre un séjour urbain sans réels frais de roaming. Les conditions d’accès sont bien entendu différentes suivants les circonstances (2h de connexion gratuite à l’aéroport, sessions de 20Mb de données dans les transports, sessions de 24h à l’hôtel…), mais ces limitations sont général suffisant pour trouver un itinéraire, s’assurer d’un horaire d’ouverture ou consulter la météo !
Le wifi dans les lieux publics et transports en commun (dont les cars longue distance, train et avion…) est bel et bien le prochain combat !

4. Présenter intelligemment la météo.

La météo est une donnée cruciale quand on voyage dans des pays Européens. je ne vous cache pas qu’en Ecosse, avoir un site réellement pratique de présentation de la météo du lendemain a été un grand soulagement. Peut-on envisager un pique-nique au bord du Loch, ou pleuvra-t-il très certainement à midi ? Pour cela, le site météo de la BBC est une merveille puisqu’il décompose la météo de la journée et présente les variations de température et de condition météo de manière très visuel. La bouffée d’air frais du matin, avant de sortir de l’hôtel !

BBC Weather, quel temps à Inveraray
Oh, bien sûr il y a toujours à côté de cela quelques travers qui restent agaçants. Cet hôtel qui ne confirme pas une réservation de restaurant, ce wifi qui vous déconnecte toutes les 6 heures, où ces formulaires demandant bien trop d’information pour un smartphone… Mais ce sont au final des détails pour des vacances très connectées ! On repart donc sur le bon pied !

A propos François Houste 418 Articles
Ange Gardien Numérique Ancien journaliste et chef de produit en hébergement digital. Aujourd'hui Directeur Conseil au sein d'une agence marketing. François travaille avec ses clients à mieux appréhender la révolution numérique et son impact sur le quotidien. Technophile, enthousiaste, nourri de web, de fun et de musique.
Faire réfléchir, plutôt que faire réagir...