28 avril 2017

Rome2Rio, ou la révolution de la recherche de voyage multimodale

On avait déjà pas mal parlé de MyTripSet, le moteur de recherche de trajet développé par les labos de Voyages-SNCF. La plateforme vient de se trouver un adversaire de poids dans le secteur de la recherche multimodale : Rome2Rio.

Le site, développé par une start-up australienne, basée à Melbourne, se présente comme LA solution clé en main pour qui veut chercher les meilleures alternatives en termes de transports. Rome2Rio n’est pas à proprement parler un nouveau venu, puisque les bases de l’outil ont été jetée en 2012 et que site s’est vu décerné un prix PhocusWright de l’innovation la même année. Mais en cette année 2014, la plateforme commence à faire parler d’elle sur le marché français.
Sans s’attarder sur les possibilités de recherche hôtelière ou de location de voiture, c’est plutôt le détail des fonctionnalités de recherche de trajet sur lequel ont va se pencher ici. Car le moteur de restitution de Rome2Rio est un petit modèle du genre !

La saisie tout d’abord. Sans rentrer dans le trip du langage naturel comme Alpes Ski Resa, Rome2Rio s’en sort avec énormément de simplicité : 2 champs (origine et destination) qui peuvent supporter aussi bien des noms de localités que des adresses postales ou des points d’attraction et d’évènements (La Tomatina ou ici le London Eye) :

Rome2Rio - zone de saisie

A noter que la recherche se fait par défaut sans date de voyage. Celles-ci peuvent être saisies plus tard, mais par défaut, Rome2Rio fournit un prix indicatif pour le trajet, même sans savoir quand vous souhaitez voyager. Le portail se présente avant tout comme un organisateur de voyage, pas forcément un site de réservation ou un OTA !
Une fois la recherche effectuée, l’interface est un monument de simplicité. Une colonne sur la gauche présentant les options d’itinéraires et une zone principale reprenant la cartographie du trajet :

Rome2Rio - itinéraire

Rien de bien compliqué dans cette présentation, elle est même plutôt intuitive. Ce sont l’ensemble des types de trajet et des informations disponibles qui sont plutôt intéressantes à détailler. Par défaut, Rome2Rio effectue une recherche sur les réseaux ferrés, cars longue distance, transports aériens et maritimes. Et ajoute à cela des données de transport en commun et des trajets en voiture pour compléter les arrivées aux aéroports ou en gare si la recherche est « porte à porte ». Tout cela est comparable aux données utilisées par MyTripSet.

Pour un trajet vers Londres, les possibilités proposées sont par exemple l’EuroStar depuis la gare du Nord, les cars via IDBus ou Eurolines, la voiture et le ferry via les réseaux d’autoroutes français et britannique et différents trajets aériens (par Charles-de-Gaulle, Orly, Gatwick ou Heathrow suivant les compagnies référencées).

Rome2Rio - modes de transport
Et bien entendu, chacun de ces trajets est complété par le trajet en voiture, à pied ou en transport en commun nécessaire. Le trajet en car IDBus est par exemple complété par le voyage en métro permettant de se rendre à la gare routière (avec les correspondances) et le trajet en bus et à pied permettant d’être au pied de The London Eye une fois à Londres. Pour chaque partie du trajet, un prix indicatif de billet est fourni – y compris pour les transports en commun !

Rome2Rio - détail d'un trajet
On se penche sur le détail de ces étapes ? La cartographie de rendu de ces différentes étapes de transport est particulièrement bien faite. Elle permet à la fois d’avoir une idée précise du parcours géographique, une idée de la durée et du tarif de chaque étape, mais surtout des photos des moyens transports engagés (les bus sont-ils confortables) et un lien vers le site de réservation du transporteur ou les fiches horaires des transports en commun ! Personnalisation ultime, le moteur propose également un alternative Taxi pour ceux qui veulent gagner du temps ou éviter les transports en commun, avec lien et numéro de téléphone des compagnies locales pour la réservation !

Rome2Rio - trajet sur carte
Reste la concrétisation du voyage. Rome2Rio ne propose pas de réservation directe sur ses pages, ce n’est pas aujourd’hui le but du portail. Chacune des étapes du voyage se réserve individuellement via les différents liens présentes dans le résultat de recherche. Mais l’interface est suffisamment bien rendue pour éviter toute surprise et sécuriser au maximum le voyageur sur la concrétisation de son voyage.

Comme MyTripSet, Rome2Rio montre bien à quel point l’ouverture et l’agrégation des données de voyage peut changer les habitudes du consommateurs, et l’aider concrètement dans la préparation de son voyage. Un seul site fournissant l’ensemble des réponses pour les déplacement de vacances, c’est d’un confort inouï. 
Je ne suis pas certain qu’en l’état, une étape de réservation groupée des moyens de transport ajoute réellement quelque chose à l’expérience. On se rapprocherai certes du métiers des Tour Operators, mais les internautes ont plus que jamais un grand besoin de comparer les offres… C’est surtout d’un point de vue de la quantité de données disponibles et des interfaces utilisateurs que Rome2Rio marque sa différence. On est très proche du sans faute.

A propos François Houste 418 Articles
Ange Gardien Numérique Ancien journaliste et chef de produit en hébergement digital. Aujourd'hui Directeur Conseil au sein d'une agence marketing. François travaille avec ses clients à mieux appréhender la révolution numérique et son impact sur le quotidien. Technophile, enthousiaste, nourri de web, de fun et de musique.
Faire réfléchir, plutôt que faire réagir...