27 avril 2017

Ce que la nouvelle home du Club Med révèle sur l’évolution des voyageurs

Le Club Med, au delà de ses querelles de capital, a mis en ligne cette semaine une toute nouvelle page d’accueil sur son site dédié au marché anglais. L’évolution est de taille, la dernière mouture de cette home allait fêter ses 5 ans et les habitudes des internautes ont bien évolué au cours de ces années.
D’ailleurs, une étude comparée de l’avant et de l’après vous révélera à coup sûr 5 habitudes que vous ne devez plus rater chez le voyageur et l’internaute. Revue de détail :

1. L’internaute n’a plus peur de scroller.

ETFS - Club Med - New
C’est la révolution des tablettes et des écrans tactiles qui le dit. Finie l’époque où toutes les offres et les informations devaient tenir en un seul écran sous peine d’être inaccessibles. Les informations s’étendent, les navigations se rallongent et du coup, on se permettre de beaux visuels en tête de site. Regardez la taille de cette page d’accueil, qui dira qu’elle est trop longue ?

2. Le voyageur a besoin de rêver.
Il a besoin de se projeter dans la destination. Le Club Med l’avait pour le coup compris depuis très longtemps dans l’ensemble de ses communications, d’autres sont en train de franchir le pas. L’ensemble des visuels présentés sur cette home respirent l’humain et mettent en scène des voyageurs. Il est loin le temps où les hôtels et les paysages suffisaient à communiquer, le voyageur veut désormais de l’émotion et surtout partager le voyage des autres pour mieux se projeter !

3. L’internaute ne lit plus ! 

Club Med - Les images véhiculent de l'Emotion

Corollaire intéressant, l’internaute lit de moins en moins et réagit de plus en plus aux médias d’affect que sont la vidéo et l’image. La nouvelle home du Club Med l’a parfaitement intégré et a banni les descriptif de produit pour ne laisser que photo et titres. A l’internaute de ressentir un univers pour s’y « engager ».

4. Le voyageur veut retrouver SA façon de penser !

ETFS - Club Med - Search
De même, l’organisation de la page d’accueil change et la navigation du site se fait discrète, pour que chacun trouve facilement sa façon de penser le voyage. On ne parle plus de menu, on parle d’univers (les blocs géographiques ou « famille ») ou de recherche naturelle (ce moteur à icônes en tête de page). Dans cet univers, les menus de navigations deviennent anecdotiques tant l’interface doit être « naturelle », coulante et le réflexe d’engagement immédiat.

5. L’internaute est cross-canal

Club Med - Contacts
N’oubliez pas que si les canaux digitaux sont omniprésents aujourd’hui dans le monde du Travel, les autres modes de contact sont loin d’être anecdotiques ! Plus encore si vous produits sont très spécifiques ou haut-de-gamme. Gardez donc en tête que vos visiteurs peuvent très bien continuer leur démarche d’achat via un call-center, ou par email. Le Club Med l’a forcément compris et fourni aux visiteurs un onglet permanent en bas de page,qui permet de « Garder le contact » avec ses clients.

La comparaison entre les deux versions de page d’accueil qui viennent de se succéder au Club Med est un très bel exercice de mise en perspective, et permet de bien comprendre les évolutions qu’implique le Digital depuis de nombreuses années. Véhiculer de l’émotion, de l’engagement pour au final rassurer sur l’expérience de voyage à venir et s’approcher de la concrétisation commerciale. Le Club Med semble réussir cet exercice !

A propos François Houste 418 Articles
Ange Gardien Numérique Ancien journaliste et chef de produit en hébergement digital. Aujourd'hui Directeur Conseil au sein d'une agence marketing. François travaille avec ses clients à mieux appréhender la révolution numérique et son impact sur le quotidien. Technophile, enthousiaste, nourri de web, de fun et de musique.
Faire réfléchir, plutôt que faire réagir...