21 août 2017

3 méthodes pour optimiser AdWords en parallèle de ses campagnes de marque.

J’ai eu l’immense plaisir et privilège de participer hier matin aux 4e Enjeux e-Tourisme organisés conjointement par l’Echo Touristique et la FEVAD. L’évènement se déroule 3 fois par an et réunit quelques-unes des plus belles marque du Travel en France autour d’un sujet lié au eTourisme, pour 3 heures de débats et d’échanges extrêmement passionnants.

Le sujet de cette édition était fois la « Marque », sous tous les aspects de sa communication et de son marketing. Je ne reviens pas sur l’intégralité des débats, l’Echo Touristique s’en fera l’écho, justement, dans les jours qui viennent. J’aimerai juste compléter les différentes interventions par quelques astuces sur l’impact du marketing de marque sur le pilotage des campagnes de liens sponsorisés.

présentation LSFetourisme/Enjeux E-tourisme

Vaste sujet s’il en est. Au delà des polémiques liées à la position de Google sur le marché du travel, il reste vrai que les places sont de plus en plus chères sur le moteur de recherche, aussi bien en SEO qu’en AdWords. On l’évoquait au mois d’août, la capture d’écran d’une recherche de vol Paris – New-York vaut tous les discours en ce sens :

Google Flight en action
Alors, toutes pistes pour améliorer sa performance sur les moteurs de recherche, ou diminuer sa dépendance à ceux-ci, est bonne à prendre. Trois idées pour améliorer votre SEA si vous menez, en parallèle, une campagne forte de notoriété autour de votre marque :

  1. Investissez en force sur les mots-clés de marque ! Une campagne de notoriété, qu’elle soit en presse ou en achat publicitaire, provoque toujours une augmentation du volume de requêtes lié à la marque : requêtes pures, variation, miss-spelling. C’est donc le moment d’investir massivement sur ce type de mots-clés et de faire le maximum d’audience sur ces termes. Les avantages sont multiples. Ce sont logiquement les requêtes où vos CPC sont les moins élevés – si comparateurs et concurrents vous laissent du répit, et la rentabilité des campagnes de marques est souvent au rendez-vous. C’est également un espace sur lequel vous êtes certains que les internautes ne cherchent QUE vous – et donc seront donc plus sensible encore à une annonce officielle. Autant ne pas décevoir les curieux et vous afficher en bonne position.
    Existez donc pendant ces périodes de forte recherche ! Et gardez en tête qu’une marque qui n’existe pas sur Google est suspecte aux yeux des internautes.
  2. Prenez également soin de vos annonces. Car AdWords peut aussi être un outil de branding très fort pour cette nouvelle audience. Si vous utilisez dans vos publicités une promesse ou un argument différenciant (prix, service, engagement…), assurez-vous que celui-ci est également présent dans vos campagne AdWords. A minima sur les requête de marque. L’unicité du discours rassure. Et surtout, cette rédaction vous différenciera des concurrents et augmentera vos taux de clic, déjà importants sur la marque. Capitalisez donc sur votre identité, même sur AdWords.
  3. Enfin, n’oubliez pas le potentiel du Remarketing. Une campagne de promotion très forte veut dire un afflux en trafic direct extrêmement important. Un afflux pas forcément lié à un besoin commerçant immédiat, mais plus à la curiosité. Il sera donc important de prendre la parole plusieurs fois auprès de ces curieux pour en faire de véritables clients. Les solutions de remarketing de Google, aussi bien sur le réseau Search que sur le GDN, permettent de « conserver » cette population et de lui adresser un message ou une offre dédiée lors de leur prochain passage sur le réseau publicitaire de Google. Profitez-en pour être agressif : utilisez en télé une URL unique, dédiée, et diffusez en retargeting aux visiteurs utilisant cette adresse une offre d’entrée agressive – « Bienvenue ! -30% ! ». Vous enregistrerez sans doute plus vite vos premières conversions sur ce nouveau public, et rentabiliserez ainsi vos campagnes de branding…

Ces idées ne sont pas les seules, il y a encore de nombreux moyens d’optimisez AdWords en fonction de ses campagnes de marque. L’idée clé reste la coordination des leviers : en travaillant la structure, les mots-clés, les annonces de votre campagne en parallèle de vos communications, vous utilisez un terrain fertile pour augmenter vos résultats. Ce serait dommage de s’en passer !

A propos François Houste 418 Articles
Ange Gardien Numérique Ancien journaliste et chef de produit en hébergement digital. Aujourd'hui Directeur Conseil au sein d'une agence marketing. François travaille avec ses clients à mieux appréhender la révolution numérique et son impact sur le quotidien. Technophile, enthousiaste, nourri de web, de fun et de musique.
Faire réfléchir, plutôt que faire réagir...