23 août 2017

#T3BF : un forum technologique et 4 start-ups à retenir

Hier se tenait à l’espace Wagram (Paris), le T3 Business Forum : une rencontre organisée par Paris Région Lab et ses partenaires (Amadeus, Air France et Aéroport de Paris) avec comme but la promotion des innovations technologiques dans le monde du voyage et du tourisme.

Sur l’ensemble de l’après-midi, l’évènement s’est organisé autour de pitchs rapides (2 minutes) de 40 start-ups sélectionnées pour l’occasion. Répartie en 4 catégories, les start-ups ont du convaincre – rapidement – un jury dédié de leur pertinence et de leur innovation. Exercice compliqué, mais qui donne une bonne visibilité sur les dernières idées qui émergent dans le secteur du Travel et des nouvelles technologies.

En marge du palmarès officiel dévoilé hier soir, je vous propose ici une sélection de 4 start-ups qui m’ont particulièrement marqué et que j’aimerai mettre en avant :

  • Simpki : moteur de recherche de voyage « malin ». Sur un marché déjà bien encombré, Simpki se démarque de ses concurrents par son approche budgétaire sur voyage. Les requêtes demandées aux internautes sont simples : « où partir le week-end prochain pour 500 € ? » Simplki étudie les offres des hébergeurs et transporteurs sous le prisme du prix, et surtout interroge également les acteurs de l’économie collaborative (location d’appartements ou de voitures entre particuliers) pour optimiser ses offres. Un chemin qu’il est l’un des premiers à prendre, on y reviendra !
  • Fidzup : c’est l’un des lauréats de la soirée. Fidzup est une start-up accompagnée depuis quelques années par Voyages-SNCF et qui propose une digitalisation de l’expérience en boutique ou dans les lieux publics. Via des capteurs placés dans les boutiques, Fidzup enregistre des identifiants de smartphone et permet de retargeter ces populations sur des régies publicitaires mobiles pour afficher des messages ou des codes de promotion dédiés. Entièrement dédié à la captation de données sur le lieu de vente, Fidzup permet également de mettre en place des applications de cartographie des espaces publics, comme les aéroports, et de suivi des consommateurs en magasins.
  • Think and Go : surfant sur la vague des écrans connectés, Think and Go propose à la fois une technologie de diffusion de l’information et son pendant transactionnel. D’un côté, des écrans tactiles semblables à ceux que l’on trouve aujourd’hui dans les centres commerciaux pour afficher les plans ou l’accès aux services. De l’autre, des interfaces connectés permettant à ces mêmes écrans d’interagir avec des smartphones ou des tablettes. Les débouchés sont multiples, on peut imaginer un parc d’attraction diffusant ses informations pratiques sur table tactile, et permettant, par simple contact NFC, de réserver un billet coupe-file qui sera accessible dans votre smartphone.
  • Oledcomm : Second lauréat de cette liste, la start-up travaille sur des solutions technologiques de très haut niveau. Odelcomm travaille sur la technologie Li-Fi, c’est à dire le passage d’information numérique via la lumière. Un principe extrêmement simple : des LEDs utilisant des micropulsations pour transmettre des messages vers des capteurs informatiques. Une technologie qui permettrait de dédier des « spots » à certains messages (à l’instar du NFC) et de s’affranchir des émetteurs d’onde traditionnels (comme le Wi-Fi).

Les technologies sont donc nombreuses, les idées aussi. On reparlera forcément ici d’autres start-ups qui étaient présentes à cet évènement. A suivre !

 

A propos François Houste 418 Articles
Ange Gardien Numérique Ancien journaliste et chef de produit en hébergement digital. Aujourd'hui Directeur Conseil au sein d'une agence marketing. François travaille avec ses clients à mieux appréhender la révolution numérique et son impact sur le quotidien. Technophile, enthousiaste, nourri de web, de fun et de musique.
Faire réfléchir, plutôt que faire réagir...