26 avril 2017

#StartUp : Cityscape investit le tourisme architectural

Pas réellement une start-up, mais un projet plutôt enthousiasmant pour cette semaine. Alors que mobile et tourisme urbain ont plus que jamais le vent en poupe, une initiative comme Cityscape se propose de réunir ces deux tendances en une série d’applications assez intéressantes.

Le projet Cityscape est issu d’un cabinet de création de contenu, fondé par des férus d’architecture. Au fur et à mesure de leur productions, il leur est venue une idée simple : pourquoi ne pas faire découvrir la ville par le biais de ses architectures les plus belles ou les plus originales ? C’est ainsi qu’est né Cityscape.

CityScape - prototype
Therry Mercadal en dit plus, dans une courte interview, sur la naissance du concept :

e-Tourisme Feng Shui : Comment est née l’idée de CityScape ?
Thierry Mercadal : Après avoir produit et réaliser plus de 40 documentaires pour la télé sur l’architecture, nous avons senti l’attente du public sur ce type de contenu. L’important pour est de raconter la ville et de la faire découvrir autrement. C’est pourquoi nous avons adapté notre format à des formats court et adapté à la mobilité. C’est avant tout un dispositif qui permet d’avoir tout ce que l’on peut pas voir.

eTFS : Comment décririez-vous le projet en 3 points ?
TM : L’idée est de donner la parole aux concepteurs et d’apporter l’information au public différemment si il est en mobilité ou chez lui. Apporter la découverte de la ville au travers de balade thématise qui visite l’architecture et les espaces publics. Donner le hors champ de chaque projet, en effet quoi de plus frustrant quand on se promène de ne voir que des façades sans savoir comment est l’intérieur, qu’elle est la vue de la terrasse….

eTFS : Le tourisme urbain a le vent en poupe. Pour vous, quel est le public visé par votre application ?
TM : Notre public est multiple parce que notre contenu est à plusieurs niveaux. Le grand public comme les professionnels peuvent trouver un contenu adapter

eTFS : Le but, c’est plutôt dans la découverte de son environnement proche pour les habitants, où le guide de voyage pour certains « citybreaker » ?
TM : Nous pensons que les deux sont vraies. Les habitants souhaitent comprendre leur quartier leur ville leur habitat et effectivement le tourisme urbain se développe de plus en plus c’est pourquoi l’application est en anglais aussi

eTFS : Aujourd’hui, votre développement a-t-il des liens avec les structures touristiques des villes explorées ?
TM : Nous sommes en cours de négociation mais bien naturellement nous travaillons en partenariat avec tous les acteurs.

eTFS : Quelles sont les prochaines étapes pour le développement de CityScape ?
TM : Les villes de Paris, Marseille, Nîmes

CityScape prototype

L’application, en cours de développement, a terminé en décembre une recherche de fonds via Ulule et devrait être disponible fin février. Elle veut d’ores et déjà se décliner sur plusieurs villes françaises en européennes et mettre à l’honneur l’architecture contemporaine. Loin des grands classiques urbains, Cityscape proposera différentes balades au gré des constructions et des façades d’immeuble les plus originales. Si ce n’est pas la première application à vouloir faire découvrir la ville autrement – on avait déjà parlé de Field Trip ou de Findery – gageons que celle-ci brille par son regard d’expert.

A propos François Houste 418 Articles
Ange Gardien Numérique Ancien journaliste et chef de produit en hébergement digital. Aujourd'hui Directeur Conseil au sein d'une agence marketing. François travaille avec ses clients à mieux appréhender la révolution numérique et son impact sur le quotidien. Technophile, enthousiaste, nourri de web, de fun et de musique.
Faire réfléchir, plutôt que faire réagir...