26 février 2017

Pourquoi le mobile est au centre des stratégies eTourisme

Pour ceux qui ne seraient pas encore convaincus par l’importance du mobile et des smartphones dans la promotion touristique, on commence la semaine avec un petit billet de synthèse. Quelques études, quelques nouvelles techniques et une nouvelle démonstration de ce qu’est aujourd’hui la réalité du voyage connecté !

On commence avec de la technique. Pour ceux qui suivent de près l’actualité de Google et du référencement naturel, la semaine dernière a remis le mobile au centre des préoccupations. Google a annoncé officiellement que l’optimisation d’un site pour mobile, ou a minima la mise à disposition d’une version mobile de son contenu, était désormais un prérequis pour un bon positionnement dans les pages de résultat du moteur.
Les webmasters maîtrisant le compte Google Webmaster Tools de leurs sites ont d’ailleurs été nombreux à recevoir ce type d’alerte :

Google Webmaster Tools mobile alert
Google complète le dispositif en annonçant un déclassement des pages non-optimisée et l’ajout d’une mention « Site mobile » dans les pages de résultat affichées sur smartphone.

SERP Google Mobile
Bref, il va falloir y passer et mettre en place un site mobile pour votre destination ou votre établissement, voire travailler une architecture technique responsive ! A noter tout de même que sur la question des prérequis en référencement naturel, la documentation de Google est pour une fois très concrète et très utile. Profitons-en !

Du côté des usages, pour se convaincre de l’impact du mobile sur l’expérience utilisateur, on se repenchera sur l’étude du Google Traveler de 2014. Publiée régulièrement, cette étude résume l’ensemble des comportements des internautes quand ils sont en phase concrète de recherche d’un voyage ou d’un hôtel. La dernière édition de ce document donne la part belle à l’utilisation des smartphones avec quelques chiffres édifiants que vous feriez bien de garder en tête !

  • 67% des voyageurs de loisirs et 78% des voyageurs d’affaire ont utilisé leur smartphone à l’une des étapes de leur réservation ou de leur voyage. Pour 31% des voyageurs de loisirs, c’est pendant la phase d’inspiration, pour 28% des voyageurs B2B, c’est pendant la réservation !
  • 47% de l’utilisation du smartphone en recherche de voyage se fait sur des sites ou applications de marque touristique (destination, compagnies aériennes, hôteliers…)
  • 75% des internautes admettent avoir « zappé » d’un terminal à l’autre au cours de leur recherche. Pour 32% d’entre eux, c’est une pratique « fréquente ».
  • 83% des utilisateurs ont rencontré des sites non-optimisés pour mobile au cours de leurs parcours, et 23% d’entre eux ont persévéré et cherché une information malgré tout. Mais pour 40% des utilisateurs, ce manque d’optimisation mobile a un impact négatif sur la perception de la marque recherchée !

L’étude se poursuit sur le comportement des voyageurs une fois à destination et leur usage du mobile. On ne résumera pas tout ici, mais consultez encore une fois les 59 pages de ce document, c’est une mine !

On complétera cette étude côté Web avec son pendant côté e-mail. Fournie par le site Instiller, une étude sur l’usage e-mail sur mobile donne quelques chiffres simples :

  • 91% des utilisateurs vérifient au moins une fois par jour leurs e-mails sur smartphone
  • 9 minutes par jour, sur les 119 passés sur smartphone, sont consacrés aux e-mails
  • 47% des e-mails sont ouverts sur mobile

Les autres données de l’infographie ci dessous sont tout aussi intéressantes. On avait insisté en septembre dernier sur l’importance du développement e-mail en responsive, l’état d’urgence sur ces développements n’a pas cessé, bien au contraire !

Infographie - pourquoi l'email responsive est important ?
Au final, que recherche l’internaute sur terminaux mobiles ? De la simplicité, de l’efficacité et de la fluidité. L’expérience Booking Now et sa promesse d’une réservation personnalisée en 3 clics était déjà très parlant. La dernière application d’Air New Zealand sur l’assistance à l’embarquement montre la voie de l’application idéale dans le secteur de l’aérien :

On n’est pas loin aussi de la promesse d’un groupe comme Starwood sur le keyless… Le smartphone est devenu pour l’internaute un facilitateur de voyage :

  • Un accès plus rapide à l’information – l’information personnalisé et localisée bien entendu.
  • Un système plus direct de réservation
  • Un usage simplifié et léger de l’enregistrement ou de l’embarquement
  • Des services annexes les plus nombreux, mais aussi les plus simples, possibles.

Quand on voit le poids de mobile sur le comportement des voyageurs, on comprend que la pression soit grande pour les grandes marques… Il est plus que temps de franchir le pas !

A propos François Houste 418 Articles
Ange Gardien Numérique Ancien journaliste et chef de produit en hébergement digital. Aujourd'hui Directeur Conseil au sein d'une agence marketing. François travaille avec ses clients à mieux appréhender la révolution numérique et son impact sur le quotidien. Technophile, enthousiaste, nourri de web, de fun et de musique.
Faire réfléchir, plutôt que faire réagir...