21 août 2017

4 données à garder en tête pour la rentrée

a woman using a digital tablet for online booking plane

Et voilà. Déjà la rentrée. Après un mois d’août finalement assez chargé en actualités Travel, il est peut-être bon de refaire un point sur les habitudes de consommation touristique des Français. Pour cela, 4 chiffres à garder en tête, issus du baromètre e-Tourisme Raffour Interactif 2015, présenté le 29 juin dernier à Paris.

1. 71% des Français partis en 2014 ont utilisé Internet pour préparer leur séjour.
Un chiffre en augmentation de 9 points par rapport à 2013 ! Une augmentation qui est tout sauf anecdotique. En cause ? La plus grande disponibilité des informations touristiques sur Internet et sans doute aussi le besoin croissant de comparer les offres et les modes de consommations. L’arrivée de la consommation collaborative et l’émergence de nombreux comparateurs, aussi bien sur la location que sur le transport, aura sans doute permis au Français d’en demander plus à Internet avant de choisir finalement leur destination. Quelles que soient les raisons de cette augmentation de fréquentation, les sites eTourisme n’auront jamais été aussi puissants.

Trivago

2. 29% de ces préparants en ligne se considèrent plus experts qu’avant leur préparation.
L’effet Trivago et Kayak ? Il est vrai que l’information sur les voyages – destination et hébergements notamment – n’a jamais été aussi accessible. L’internaute a désormais accès à une foule de sites pour trouver de l’information sur une chambre d’hôtel ou une activité en particulier. Voire comparer factuellement des offres. Les avis consommateurs ajoutent un vernis d’échange au portrait qui fait que… oui… on se sent spécialiste quand on cherche un hébergement.

Souvenez-vous de la signature défendue par Trivago ce printemps « We know everything about hotels« … Par simple consultation de cette manne d’informations, l’internaute connaît les points faibles de vos concurrents, les connaissez-vous aussi bien et saurez-vous répondre de manière aussi pointue qu’Internet ?

3. 45% des Français ont réservé leur séjour via Internet.
Chiffre stable, qui s’explique sans doute par le contexte international. La popularité des vacances en France réduit le besoin d’intermédiation. Le transport se fait la plupart du temps en voiture, qu’il n’y a pas besoin de réserver, et les réceptifs parlent la même langue, facilitant du coup la réservation par téléphone.

La part des 45% de réservation – même partielle – en ligne reste toutefois énorme. Les excellents chiffres d’Airbnb sur le marché français depuis le début de l’année vont sans doute augmenter ce chiffre en 2015. De plus en plus d’offres d’hébergement sont accessibles en ligne, voire uniquement en ligne, et de manière de plus en plus claire. Le 100% digital n’existe pas, mais gageons que 45% est loin d’être un plafond pour cette statistique !

ETFS - 201506 - BATA Accor Feel Welcome

4. 32% des Français ont utilisé leur smartphone pour préparer leur séjour ou pendant leurs vacances.
Il est donc crucial de « penser mobile« , de plus en plus. Si le développement des sites Web et des emails en Responsive Design est désormais une évidence pour tous, la question des applications se pose également de plus en plus.

De ce côté, une chose est certaine : il n’y aura pas de place pour tous. AccorHôtels a fait le pari de l’appli unique au printemps dernier, c’est sans doute le geste le plus sage car il y a fort à parier que peu d’internautes installeront les applications de multiples prestataires. La concurrence des généralistes que sont Facebook et Google va sans doute faire quelques ravages dans le secteur des applications de voyage. Ceux qui ont testé Inbox – la V2 de Gmail – connaissent déjà ses fonctions de simplification des voyages. Facebook suivra a priori un chemin similaire de compagnon de vie avec son tout nouveau M greffé à Messenger. Que restera-t-il aux autres qui ne sont pas natifs dans les smartphones ?

La réponse va sans doute être, encore une fois, le service client. Le seul motif sérieux pour installer l’application d’un hôtelier ou d’une compagnie aérienne est le service que celle-ci peut apporter. Les professionnels du transports et du tourisme ont donc, encore une fois, intérêt à jouer le service auprès des clients. Eternelle leçon des avancées technologiques.

A propos François Houste 418 Articles
Ange Gardien Numérique Ancien journaliste et chef de produit en hébergement digital. Aujourd'hui Directeur Conseil au sein d'une agence marketing. François travaille avec ses clients à mieux appréhender la révolution numérique et son impact sur le quotidien. Technophile, enthousiaste, nourri de web, de fun et de musique.
Faire réfléchir, plutôt que faire réagir...